News

Interview exclusive pour hellfest.fr: AWAKENING SUN [Ernest (guitare et chant) & Kevin (batterie)]

11 juillet 2016

« Ecrire des morceaux et jouer live sont les meilleurs sentiments qui soient » – Ernest – Vendredi 17 juin 2016

 

Comment ça va pour vous depuis la dernière fois que nous nous sommes vus il y a deux ans?

Ernest : Plutôt bien ! Nous avons tourné plusieurs fois depuis. Nous avons joué avec Sepultura, avec Anaal Nathrakh. Nous avons joué quelques gros concerts, nous avons grandi, obtenu de meilleurs retours et plus d’offres pour tourner. Nous cherchons des contacts pour pouvoir tourner aux States. Et aujourd’hui, nous jouons au Hellfest (Metal Corner) à 18h !

 

Kevin, quand je t’ai interviewé la première fois, tu venais juste de rejoindre le groupe. Visiblement, la greffe a pris…

Kevin : Ouais, ça fonctionne super ! C’est super de faire partie d’un groupe international. Tu peux promouvoir le groupe aux Pays-Bas et en Lituanie.

Ernest : Depuis l’arrivée de Kevin, nous sommes bien meilleurs live et nous avons gagné en professionnalisme. C’est bien de ne plus devoir dépendre d’un batteur de session. Ecrire de la musique est plus aisée. Ce n’est pas compliqué de le faire via Internet non plus. Nous utilisons Skype, etc. Nous envoyons les fichiers et Kevin sait quoi faire. Nous nous rejoignons avant d’entamer les concerts. Il nous arrive même de ne pas répéter au préalable et nous restons carrés.

Kevin : Nous sommes devenus une équipe soudée. C’est génial d’avoir une vision partagée du futur.

 

C’est ce que je trouve vraiment super à votre sujet : cet élan qui vous anime! Qu’est-ce qui vous fait avancer ?

Ernest : C’est ce qui m’a amené à monter un groupe : tourner et jouer autant de concerts que possible. Tu vas au boulot et veilles à tes tâches quotidiennes à la maison et tu répètes ça tous les jours. Monter sur scène, ne serait-ce que pour un seul show, c’est comme aller chez le médecin et en revenir soigné. C’est le meilleur sentiment que tu puisses ressentir. Nous voulons en faire notre métier et nous faisons notre maximum pour que ça arrive.

 

A quel point pensez-vous y arriver ?

Ernest : Nous ne sommes pas vraiment satisfaits de notre dernier album. Nous avons le sentiment qu’il n’est pas représentatif de ce que nous sommes. Nous voulons construire quelque chose qui sonne à la perfection. Nous voulons vraiment aller de l’avant et que ça marche pour nous de manière optimale.

 

La dernière fois que nous avons échangé ensemble, tu as dit que tu te donnais deux ans avant d’abandonner, à moins que ça fonctionne. Visiblement, ça semble bien se passer…

Ernest : Tout à fait ! Nous avons beaucoup tourné depuis, notamment avec Sepultura dans des arenas. C’était cool. Nous n’avons pas cherché à leur parler jusqu’à ce que leur manager nous invite. Quand j’ai découvert que leur chanteur venait d’uploader une vidéo de notre show sur sa page Facebook, j’ai été estomaqué. Apparemment, ça lui a beaucoup plu et il a dit que nous devions juste trouver les bonnes personnes pour s’occuper de nous. Pour nous, c’était immense ! Ce n’était pas juste comme ça, c’était honnête. Du coup, nous avons enchaîné sur une autre tournée.

 

Vous tournez en tête d’affiche désormais ?

Ernest : Oui. Pour le moment, nous ne prévoyons pas de tourner avant novembre. Nous nous sommes pas mal concentrés sur le nouvel album et nous continuerons à le faire durant les mois à venir. Il nous faut tout mettre en place pour qu’il puisse être prêt pour fin juillet.

 

Qui sont les deux autres membres du groupe ? Ils semblent n’avoir que 18 ans !

Ernest : Le bassiste (Levis) a 22 ans mais il vient de couper ses cheveux, si bien qu’il ressemble à un gamin. Le guitariste (Narvydas) a 23 ans et vient de rejoindre le groupe. Nous n’arrivions pas jusque-là à trouver un guitariste qui puisse composer et devenir un membre à part entière. Lui aime le jazz, etc. Il a amené beaucoup de choses et notre musique est devenue ainsi plus progressive. Elle est également plus technique maintenant, elle n’est plus standard, grâce à ses apports multiples. Il a écrit beaucoup de trucs super pour le nouvel album.

 

Vous avez connu beaucoup de différents line-ups – la situation est désormais stabilisée ?

Ernest : Nous disposons d’un nouveau line-up depuis le début de l’année et nous n’avons pas pour projet de changer quoi que ce soit. Nous avons un solide line-up actuellement, sur 4 membres, 3 d’entre nous en font partie depuis plusieurs années.

 

Qu’aimes-tu tant concernant la musique ?

Ernest : Elle me fait avancer. Quel que soit mon état d’esprit, c’est toujours la musique qui me met de bonne humeur. Elle te rend toujours heureux. Ecrire des morceaux et jouer live sont les meilleurs sentiments qui soient.

Kevin : Elle te maintient en vie.

 

Comment vis-tu cette expérience au Hellfest?

Ernest : C’est le plus gros festival auquel nous ayons participé. L’ambiance est fantastique. Pouvoir traîner backstage avec tous ces gros groupes et voir tous ces tour bus, c’est la confirmation que c’est ce que nous voulons vivre.

Kevin : Nous voulons atteindre ce niveau.

 

Quelques mots empreints de sagesse pour conclure ?

Kevin: Venez voir nos concerts!

 

Interview : Matt Bacon.