BONGZILLA

SLUDGE / DOOM USA

Chez les Ricains de BONGZILLA, l’amour de la musique bien grasse est au moins aussi important que leur passion dévorante et immodérée pour l’herbe qui fait rire. C’est lourd, c’est lent, c’est criard et c’est surtout euphorisant. Un son aux croisements du doom, du sludge et du stoner qui risque bien d’avoir quelques effets hallucinogènes sur l’auditoire. On s’imagine un Black Sabbath bien enfumé où Ozzy aurait troqué son timbre habituel contre des hurlements dignes d’un groupe de grind. Encore un concert qui risque bien de vous mettre en transe.

ARTISTES LE MÊME JOUR